Des effectifs de vaches en progression constante sur les cinq dernières années

 

 

Les naissances sont réparties sur deux périodes de vêlages